Designersblock 2008

Fauteuil suspendu Ben Rousseau

Fauteuil suspendu de Ben Rousseau

Le London Design Festival aura vu une très belle édition de la manifestation Designersblock cette année. Exposés à Covent Garden dans un bel espace de 10000 m2 totalement délabré, les travaux de 60 designers britanniques et étrangers affirment le rôle ultra-créatif de Londres sur la scène internationale du design d’édition. Le maître mot de ce show underground pourrait être l’humour, tant les propositions exposées, décalées et insouciantes, faisaient mouche ( To hit the bull’s eye in English) auprès du public.

Un humour très Anglo-saxon évidemment, à l’image du label Australien Fossik (éditeur de bijoux décalés), de la jeune Louise Graham (à découvrir ses céramiques « Added Value adaptaters », parfaitement anglaises) ou de l’inclassable Ben Rousseau.

Mais il faut aussi souligner l’humour oriental, incarné par une représentation coréenne importante, dont l’approche fine et artisanale de l’objet ont marqué les visiteurs. A découvrir en particulier le travail définitivement post-victorien de Chooi-Leng Tan (the pouring light ou comment lamper du lait) et celui de Seongyong Lee, plus nettement post-it.

Vous retrouverez tout ça sur le site de Designersblock, mais en anglais, of course.

The pouring light, de Choi-Leng Tan

The pouring light, de Choi-Leng Tan

Publicités

Une réponse à “Designersblock 2008

  1. OK… le London Design Festival… c’est in-con-tour-na-ble. En tous cas, la bulle est belle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s